Présentation

Superficie 1 349 hectares

Population : 181 (population INSEE au 1er janvier 2017)

Situation

Le Bourg constitue le cœur de la commune, les hameaux du Cayre et de Latoulzanie sont installés sur cette vallée, les hameaux de Nougayrac et de Bennac, principalement, structurent l’espace le plus vaste du territoire communal qui se développe sur le Causse, entre Lot et Célé.

Idéalement situé à égale distance de Cahors, Figeac et Villefranche de Rouergue, la commune structurée par le RD 662 bénéficie d’un service de transport régional qui assure 6 Aller-Retour quotidiens entre Figeac et Cahors.

Histoire

La haute vallée du Lot a essentiellement servi de refuge aux populatations locales, ainsi dès le Vème siècle avant JC, le village fut occupé par les autochtones, fuyants les invasions celtes. Les traces de romanisation sont absentes, montrant que sous l'Empire Romain, la présence civilisatrice du Grand État ne s'est pas fait sentir ; Lors des invasions germaniques, la vallée redevint refuge et le village connut alors une prospérité.
Saint Martin Labouval : pourquoi "Labouval" ? Deux explications divisent les Saint-Martinois.
La dénomination vient-elle de :

•        la merveilleuse situation géographique dont bénéficie ce charmant bourg en bordure de rivière, au creux de collines et falaises " Beau Val"

•        la réputation dont jouissait la bourgade pour ses célébvres foires aux bovins : bouvier = labouval

 

Coordonnées et jours d'ouverture

Coordonnées

Adresse :  Le Bourg 46330 St MARTIN LABOUVAL  

N° tél :  05 65 31 28 13

Adresse mail :     mairie.stmartinlabouval@wanadoo.fr

Jours et heures d’ouverture :

Mardi  : 8h à 12h

Jeudi  : 8h à 12h

 

Secrétaire de mairie : 

Conseil municipal

Maire :   Jacques VAQUIE

1° adjoint :  Jacques ISSALY

2° adjoint :  Jean François ANDISSAC

3° adjoint :  Danièle LARROQUE

Membres :  Laurent FAURIE, Eline FIGUIE, André GALARET, Cécile LESTRADE, Lydie MABRU, Francis POURCEL, Mireille REQUISTON

Patrimoine - Vie locale

Une bonne capacité d’accueil touristique : gîte, chambres d’hôtes.

Autour de la vaste place centrale ombragée s’articulent mairie, église et l’école encore en service, l’ancienne épicerie rebaptisée Salle Rouge, accueille pendant la saison estivale des expositions artistiques Salle Rouge Expo ainsi que des ateliers créatifs tous les jeudis pendant le reste de l’année

La rivière se prête à multiples activités : pêche, baignade, navigation.

Avec le « chemin des Cazelles » de nombreux sentiers permettent de découvrir des points de vue remarquables sur la vallée, les vestiges architecturaux au cœur du village, la tour de Nougayrac, les ruines du Cayre, les habitations troglodytes et les sources de Latoulzanie, et au détour de chemins, sources, fontaines, « trous » à phosphate, cazelles s’offriront aux plus curieux.

Enfin, le Refuge du Frau situé sur là sur la crête entre les vallées du Lot et du Célé est un vaste espace communal particulièrement favorable à l’observation astronomique.